Fr. Bernard Senelle

Fr. Bernard Senelle, op.
Couvent de Strasbourg

Le couronnement des œuvres de miséricorde, c’est de prier Dieu pour les vivants et pour les morts, d’éprouver que nous sommes ensemble, ceux qui sont encore en chemin et ceux qui sont parvenus au terme de leur route terrestre, après le grand passage. Dans la liturgie pour les défunts, il existe une belle prière : « Conduis notre frère jusqu’à sa demeure éternelle (…) Et nous qui restons ici-bas, donne-nous la force de faire de notre vie une marche vers toi… ». Les morts intercèdent pour les vivants qui en retour prient pour eux. C’est un échange, c’est ce que l’Eglise vit dans la communion des saints : au sein d’un échange mystérieux, nous recevons les uns des autres la force de croire et d’aimer.  Lire la suite »