Tu m'as relevé

Vidéo Carême dans la Ville 2018

Avent dans la Ville

Vierge-Marie, tu es le sourire de Dieu

« Mon âme tressaille de joie en Dieu mon Sauveur » (Lc1, 47)

Les jeunes choristes de Gaudete portent sur leurs visages cette joie profonde que partage la Vierge-Marie à tous ceux qui viennent saluer son bébé et adorer le Sauveur couché dans la paille.

Ils chantent la gloire simple de la mère de Jésus, mère des hommes, mère de Dieu.

Ils chantent la beauté paisible et rayonnante d’une jeune femme que Dieu a choisie pour que nous puissions à notre tour enfanter dans notre cœur la vie divine.

Transformé par la rencontre de croyants si différents

Dom&Go Logo Seul« Je te bénis, Père. Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux petits » (Mt, 11, 25)

Difficile d’aller plus loin ! Thibault, élève ingénieur, a été envoyé par Dom&Go à 12 000 km de la France. Sa mission était d’enseigner les maths et l’informatique dans la modeste université dominicaine des Iles Salomon.

En vivant avec les villageois, Thibault a compris que pour affermir sa foi, il fallait en même temps l’éprouver chez des croyants accueillants mais si différents, et en même temps l’enraciner dans le Christ vivant qui est le même pour tous.

Partir et s’enraciner, prendre la pirogue et planter fortement sa vie dans le terreau de l’Evangile : une aventure humaine et spirituelle radicale, difficile et passionnante.

 

Interview de Soeur Anne Lecu

Anne.LECU

Pour notre troisième semaine de retraite en Avent, nous retrouvons avec joie la sœur Anne Lécu. Dominicaine, théologienne, médecin, confrontée par son travail en prison à la violence de ce monde, elle a le don de montrer comment Dieu vient dans les ténèbres de nos existences pour y faire resplendir la lumière de l’espérance. « la lumière est venue dans ce monde et les ténèbres ne l’ont pas saisi » proclame avec audace le prologue de l’Evangile selon Saint Jean.

Soeur Anne, qui êtes-vous ?
Je suis une soeur Dominicaine de la Présentation de Tours. Je vis en communauté à Paris, avec 8 autres soeurs. Je partage mon temps entre le travail de médecin en prison, la participation à un séminaire d’éthique biomédicale au Collège des Bernardins de Paris et diverses conférences et écritures de textes.


Que représente pour vous le temps de l’Avent ?
L’Avent, c’est toujours une nouveauté, une nouvelle année qui commence. Durant ces semaines, je suis remplie par la joie d’attendre, de guetter cette nouveauté inouïe : Dieu vient dans la nuit, le silence et la discrétion comme un petit enfant qui a besoin de nous. Quatre semaines ne sont pas de trop pour réapprendre à le recevoir.


Quelle est la place de la Parole de Dieu dans votre vie ?
La Parole de Dieu, c’est le Christ. La Bible, c’est mon paysage. Je m’y promène pour de longs vagabondages ou pour des plongées rapides. Ces balades sont toujours une source d’émerveillement, de découvertes. La Bible raconte nos vies. J’aime la faire découvrir, la raconter, la faire aimer. Elle nous donne des mots pour dire notre recherche de Dieu.

 

Levons les yeux vers la vraie lumière

« Le Verbe était la vraie Lumière, et il s’est fait chair » (Jn 1, 9 et 14)

Dans le chœur de l’église de l’Annonciation, au couvent des dominicains de Paris, les jeunes choristes de Gaudete n’ont qu’à lever les yeux pour voir au-dessus d’eux, peint sur la voute, l’impressionnant Christ de James Tissot qui ouvre les bras.

Même dans l’obscurité de l’église propice à la prière, il resplendit de la lumière du soleil. Les bougies qui brillent autour de la chorale rappellent que le Christ est la lumière qui luit dans les ténèbres.

Accueillons-le. Réveillons la lumière de notre cœur, rayonnons la beauté qui vient de Dieu !

® Editions Emmanuel

R. Levons les yeux, voici la vraie lumière, 
Voici le Christ qui nous donne la paix ! 
Ouvrons nos cœurs à sa miséricorde, 
Notre Sauveur est au milieu de nous !

1. Jésus Christ, le Fils de Dieu fait homme
Vient demeurer au milieu de son peuple ! 
Regardez ! Voici l’Emmanuel ! 
Dieu avec nous, venu dans notre chair ! 

2. Il est Dieu, il est notre lumière, 
Rayon jailli du cœur très saint du Père. 
Sa clarté embrase l’univers,
Il est la vie illuminant la nuit ! 

3. C’est par lui que fut créé le monde
Pour l’habiter, l’habiller de sa gloire. 
Par son nom Dieu se révèle à nous. 
Accueillons-le, Il vient parmi les siens ! 

4. Viens, Jésus ! Entre dans ton saint temple ! 
Nourris nos cœurs, donne-nous ta Parole ! 
Nous voici, tes enfants rassemblés : 
Parle, Seigneur, et nous écouterons ! 

© 2010, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

Présentation de l’association DomandGo, volontariat international dominicain

Dom&Go Logo SeulPour notre deuxième semaine de retraite, sept jeunes volontaires de Dom&Go relisent leur expérience de service aux quatre coins du monde à la lumière de l’Enfant-Dieu. Rémi dans une église envahie par les lianes et les oiseaux au Pérou, Thibault apprend à prier en Haïti, Bénédicte au chevet des mourants dans un hôpital du Cameroun, Thibault sur une île du Pacifique initie à l’informatique, François dans une banlieue chaude de Bogota, Amaury sous les remparts de Jérusalem, Alford, séminariste philippin, enseigne la prière du chapelet dans les classes en France. Le Christ est lumière pour tous les peuples. Notre découverte de la pratique religieuse des autres change et fait grandir notre propre foi.

Frère Franck Dubois, Directeur de Dom&Go, nous présente l’association :

Frère Franck, pourquoi avez-vous lancé Dom&Go ?domgo

Il y a presque trois ans, les frères Dominicains de notre Province se sont réunis en chapitre. Ils ont décidé de lancer un programme de volontariat international. J’ai eu la chance d’être désigné pour démarrer cette aventure. Très vite il a fallu constituer une équipe, se renseigner auprès des autres associations de volontariat catholique. Et rapidement, les premiers candidats ont frappé à notre porte. Nous sommes alors partis en quête de missions à travers le monde… déjà quarante volontaires depuis le premier départ !

Quels sont les critères pour partir dans d’autres continents avec Dom&Go ? 

La flexibilité est la principale qualité requise : une fois déposé son sac à dos à l’autre bout du monde, on se rend vite compte que la mission ne ressemble pas tout à fait (ou pas du tout) à ce à quoi on s’attendait. C’est là que les choses sérieuses commencent ! Il faut aussi être ouvert d’esprit, et surtout bien dans ses baskets… On ne part pas pour fuir un problème qui nous précédera très certainement là où nous sommes envoyés. Et puis, nous sommes une association jeune : nos volontaires sont souvent des pionniers. Presque toutes nos missions sont de nouveaux postes. Il faut aimer l’aventure !

Les volontaires partent avec Dom&Go depuis deux ans : quelles leçons retirent-ils de ces séjours à l’étranger? »Îles-Salomon-003compresse

Il y autant d’histoires que de départs… Il n’est pas rare que la mission soit difficile, au bout d’un certain temps  : perte de repères, isolement, ou même déceptions sur le contenu de la mission ou sur l’accompagnement offert par la communauté. Mais en même temps, chaque aventure comporte son lot de découvertes. Beaucoup de jeunes ont repoussé les limites de ce qu’ils se croyaient capables de faire : se découvrir proche des personnes malades à Yaoundé, rencontrer la grande pauvreté en Haïti, toucher du doigt les effets du changement climatique en Océanie. Ils rentrent grandis par ces défis surmontés, et enrichis d’une connaissance inattendue d’eux-mêmes. Souvent, ils s’engagent en rentrant en France dans une association, dans leur paroisse : c’est le plus beau cadeau qu’ils peuvent nous faire.

Visitez le site Dom&Go , et suivez Dom&Go sur Facebook