Carême dans la Ville 2019

Vidéo Carême dans la Ville 2019

Jubilemus exultemus

Chers retraitants,
Les petits chanteurs de Saint Ferdinand des Ternes chantent « Jubilemus exultemus resonet coelum plausibus », « Qu’ éclate dans le ciel la joie des anges » !
Les anges annoncent aux bergers une grande joie : un Sauveur est né !
Laissons résonner dans nos cœurs la voix des anges, portée par les petits chanteurs. Que la joie des bergers et des anges soit notre joie. Que grandisse en nous l’Enfant-Dieu.
Comme les mages, pleins de joie, émerveillés, portons cette joie au monde, présentons la Bonne Nouvelle autour de nous.

Bonne année 2019 !

frère Philippe Verdin

Joyeux Noël 2018 !

Toute l’équipe de Avent dans la Ville, particulièrement les prédicateurs : soeur Dominique, les frères Jean Druel et Bernard-Dominique Marliangeas ainsi que les 6 témoins (David, Cédric, Laurène, Adrien, Amicie et Côme), vous souhaite un Joyeux Noël !

Dans quelques heures nous célébrerons Noël. Jésus va bientôt naître à Bethléem. Que sa joie soit le trésor de nos familles, de nos communautés chrétiennes, de notre cœur. Même si la maladie ou la solitude nous blessent en ces heures de fête, que Jésus nous sourie dans la crèche et nous réconforte. Nous ne sommes pas seuls !

Pour célébrer la venue du Sauveur parmi nous, nous vous offrons cette petite vidéo clin d’œil. La joie éclate de partout : un enfant nous est né !

Nous sommes heureux d’avoir préparé nos cœurs à accueillir la joie avec vous pendant ces trois semaines. Jusqu’au 25 décembre, suivez la sœur Dominique, qui avec sa tendresse de moniale, prend dans ses bras l’enfant Jésus pour nous le présenter.

Dans la joie de Noël et que l’enfant de la crèche nous apporte sa paix !

frère Philippe Verdin, op

Joie et émerveillement à la Maternité Catholique Sainte Félicité

Pour se mettre dans la peau de la Vierge-Marie et de Joseph, nous interrogeons Safia et Aurélie qui viennent d’accoucher, ainsi que Gaël et Anne-Sophie qui attendent l’heureux événement.

« Si ça se trouve, c’est Joseph qui a dû mettre au monde l’enfant ! »

C’est la joie et l’émerveillement, la contemplation du miracle de l’innocence et de la fragilité. Sœur Marie-Jérémie, Directrice de la maternité, témoigne : « L’arrivée d’un tout petit ouvre le cœur des parents à quelque chose qui les dépasse, un mystère qui ouvre à la transcendance. Pour nous, chrétiens, cette transcendance a le visage de l’enfant Jésus. »

Comme les mamans (et le papa !) émerveillons-nous pour ce don de la vie, célébrons la naissance de celui qui est la Vie.

Frère Philippe Verdin

Interview de soeur Dominique

Soeur Dominique est prieure du monastère des moniales dominicaines de Taulignan dans la Drôme. Ce monastère s’est spécialisé dans la production d’huiles essentielles bio. Le monastère rassemble une quinzaine de soeurs et offre une hôtellerie calme et  lumineuse ainsi qu’un accueil chaleureux.

Sœur Dominique, y-a-t-il une joie propre, particulière, à la vie monastique ?
Je ne crois pas qu’il y ait de joie propre à la vie monastique. La joie que le Seigneur nous donne est celle du baptême, elle est commune à chaque baptisé. Notre vie approfondit la grâce du baptême et ses dons, alors sans doute la joie grandit. La joie d’être enfant de Dieu, de se savoir aimé, pardonné, sauvé, tout ces dons ne peuvent que rendre heureux et colorent donc de joies plus simples sans doute la vie quotidienne.

soeur DominiqueComment la joie de l’Evangile peut-elle rayonner jusqu’à illuminer nos vies ?
Pour cela, il faut mettre en pratique ce que Jésus nous enseigne dans l’Evangile. Je parle de la joie d’avoir Dieu pour Père, qui a fait tressaillir de joie Jésus durant sa vie terrestre.  Si cette joie habite nos coeurs, elle rayonnera mystérieusement, à notre insu, et se répandra dans le coeur des autres. Jésus veut notre bonheur : la Bonne Nouvelle doit nous mettre en joie comme elle a mise en joie les bergers de Noël !

Qu’est ce qui te remplit de joie ?
Ce qui me rend heureuse c’est de savoir que des gens sont heureux parce qu’ils ont rencontré le Seigneur. Qu’ils ont accueilli la lumière de Dieu et qu’ils trouvent en lui un lieu à la fois de repos et d’exultation. Savoir que Dieu est là, que les saints sont là, que les anges sont là. Et. puis aussi… le rire si plein, si pur des enfants !

 

Noël nouvelet

Chers retraitants,

Cette semaine, les petits chanteurs de Saint Ferdinand des Ternes interprètent un cantique de Noël qui date sans doute du XVIe siècle : « Noël nouvelet ».
Nouvelet signifie en français de la Renaissance : né depuis peu. Autrement dit : Noël qui vient, naissance de Dieu maintenant, ou Noël chaque année nouveau.

C’est le compositeur Jehan Alain qui a harmonisé ce chant traditionnel en 1938. Deux ans après, le 20 juin 1940, avec les Cadets de Saumur dans la défense de la Loire, il est mort à l’âge de 29 ans.

Les petits chanteurs prêtent leur voix aux bergers et aux anges : « Chantons ici, disons à Dieu, merci ! Chantons Noël pour le Roi nouvelet. De vers Bethléem, vit Joseph et Marie, l’âne et le bœuf, l’Enfant couché par lit, la crèche était au lieu d’un bercelet. »
C’est l’émerveillement devant un miracle si simple : un enfant nait et c’est l’espoir du monde qui renait, parce que Dieu s’est fait tout petit, enfant.

Dans la joie de Noël qui approche !

frère Philippe Verdin

Le rire est un don de Dieu, par Jean-Marie Bigard

Dans cette 3e vidéo, le fameux humoriste nous parle de la prière : « les prières servent la gloire de Dieu, la paix et l’amour entre les hommes » et du rire qui est un don de Dieu, du rire missionnaire.

La joie de Dieu à Noël par Jean-Marie Bigard

« La joie de Noël, c’est Dieu qui descend dans le cœur des hommes. En présence de ce bébé dans la crèche, on se sentait rempli de joie… ».

C’est ainsi que l’humoriste Jean-Marie Bigard nous parle cette semaine de la joie qui est un don de Dieu. Il nous explique comment la joie est l’antidote contre le péché : « Cette joie dissout le mal ».
Dans ce deuxième entretien, après son bouleversant témoignage sur l’amour de Dieu vendredi dernier, il nous propose d’être des artisans de joie pour contribuer au Salut du monde.