Il existe une multitude de jeûnes possibles : jeux vidéos, télévision, tabac. Tous ont leur fécondité. Ici, nous nous limiterons au jeûne de nourriture. Tout d’abord, jeûner doit toujours être libre et volontaire, il ne s’impose pas. Jésus n’a jamais même demandé à ses disciples de jeûner. Ensuite, le jeûne n’est pas indiqué pour tout le monde. Ayez du bon sens, vérifiez si jeûner est compatible avec vos capacités physiques, votre santé, votre âge et vos activités. Il n’est pas judicieux de jeûner la veille d’un match de foot !

Jeûner en groupeHBB_pain_pomme_chocolat

Il est toujours plus facile et plus riche de jeûner à plusieurs. Regardez autour de vous peut-être y a-t-il des groupes organisés qui jeûnent ou qui proposent des repas « pain pomme », « bol de riz ». Certaines rencontres de carême proposent des partages de ce type.

 

Se nourrir autremimage jeûne nourritureent

Nous jeûnons pour nous nourrir autrement. Si vous décidez de ne pas manger lors d’un repas, donnez du sens au temps libéré : partagez avec ceux qui ont besoin, méditez la Parole de Dieu ou un autre texte spirituel, priez en silence ou avec des psaumes, participez à une eucharistie si c’est possible pour vous. Ne perdez pas de vue l’objectif du jeûne : grandir en charité, s’approcher de Dieu, des autres et de vous-même (cliquez ici pour approfondir).

En pratique

Vous pouvez pratiquer l’abstinence c’est-à-dire vous abstenir de manger un type de nourriture : viande, alcool, boissons sucrées, ou pratiquer le jeûne c’est-à-dire manger peu ou pas pendant la durée de votre choix. Les jeûnes de 12-14h sont possibles soit de l’après-midi 16h jusqu’au lendemain matin, soit du soir jusqu’au lendemain midi.

Les jeûnes de longue durée

Faites vous aider pour ce type de jeûne plus délicat. L’idéal est de vous joindre à un groupe qui a de l’expérience (voir ci-dessous). Sinon, il existe des livres pratiques sur ce sujet (voir ci-dessous) ou téléchargez cette fiche conseil écrite par Jean-Christophe Normand.

Informations utiles