Depuis plusieurs années, Retraite dans la Ville aime s’entourer de comédiens pour les enregistrements. Parce que proclamer la Parole de Dieu distinctement ne s’improvise pas et surtout parce que la Bible le vaut bien ! L’intégralité de l’Evangile selon saint Matthieu est lue par Herrade von Meier, Raphaël Sarlin-Joly et Guillaume Marquet.

comediennetinyHerrade von Meier
Après une formation au Conservatoire de Strasbourg et à l’ESAD, elle interprète deux solos réalisés chacun d’après « Notes Intimes » de Marie Noël et de beaux rôles du répertoire classique. Elle aborde aussi le Théâtre contemporain avec notamment « les 39 Marches » (Molière de la Meilleure pièce comique, mise en scène d’Eric Métayer) et « La Rose Tatouée » de Tennessee Williams au Théâtre de l’Atelier et monté par Benoît Lavigne… Depuis fin 2015 elle joue en alternance au Théâtre Saint Georges dans « Les Faux British » mis en scène par Gwen Aduh, (Molière de la Meilleure Comédie en 2016). Elle a travaillé également sous la direction de Jean-Pierre Nortel, Marc Duret, Anthéa Sogno, Sophie Lorotte, Jean-Daniel Laval, Anthony Magnier, Stéphane Boutet, David Friszman, Marc Rivière…
Au cinéma, elle a été dirigée par Richard Berry, Bertrand Tavernier, François Favrat, Philippe de Chauveron, Lucien Jean-Baptiste, Maxime Govare … À la télévision elle collabore avec Marc Rivière ( Le sang de la vigne), Stéphane Franchet ( Camping Paradis), Philippe Triboit (Avocats et Associés), Eric Summer ( Commissaire Moulin), Christophe Douchant ( Les Bleus), Stéphane Kappès ( La Stagiaire), … Elle a participé à OSMOSIS, la première Web Série d’Arte, écrite et réalisée par les Chiche Brothers.
sylvain tiny
Raphaël Sarlin-Joly
Poète, écrivain, comédien et metteur en scène français né en 1992.
Il a fondé la Compagnie L’Ire des Volcans, qui a créé son monologue poétique Et je vis le regard des Chats Sauvages, à Paris, au Festival OFF d’Avignon, et en tournée entre 2014 et 2017 ; publié aux Éditions L’Harmattan.
Il est en février 2017 l’auteur invité du festival En Actes (Théâtre National Populaire) pour le récit fragmentaire Issues de secours ; et a publié dans une dizaine de revues dont Artichaut, Recours au Poème, Dissonances, Journal de mes Paysages, Caractères (Québec)…
Il a composé deux poèmes dramatiques, Révélant sur la grève quelques corps immobiles, lu par Stanislas Roquette à Texte En Cours 2017 et au Musée Delacroix (Paris) ; et Nous irons pieds nus comme l’Ire des Volcans, créé en oratorio poétique en juillet 2017 avec Pauline Masson, sur une composition de Laurent Petitgand.
En décembre 2017, en résidence à La Factorie – Maison de Poésie / Normandie, il y crée un « Canto transsibérien », La seule flamme de l’univers est une pauvre pensée, récits de voyage inspirés par la Prose du transsibérien de Blaise Cendrars, en format concert (claviers, guitare, saxophone, batterie).
guillaumetiny
Guillaume Marquet
Il a fait ses études littéraires au lycée Victor Duruy à Paris et a été formé dans un premier temps au Studio-théâtre d’Asnières-sur-Seine par Jean-Louis Martin-Barbaz et Hervé van der Meulen. Il entre, en 2001, au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris  (Professeurs d’interprétation : Philippe Adrien, Joël Jouanneau et Daniel Mesguich).
Sorti en 2004, il partage dès lors son temps entre le théâtre, la musique, la télévision, le cinéma, la radio et… ses enfants, Céleste, Joséphine, Côme et Bertil !
En 2011, il reçoit le Molière du « Jeune talent » (Molière de la révélation théâtrale masculine) pour son rôle de Rédillon dans « Le Dindon »  de Georges Feydeau, mise en scène Philippe Adrien.