Jakub

Jakub Bednarz

Jakub est étudiant à l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie et à l’École des Arts Décoratifs de Paris. Il est Polonais et vit depuis peu à Paris pour ses études. Il a par ailleurs réalisé un film d’animation « Domini Canes » pour le 800ème anniversaire de l’ordre des Dominicains et participe au projet Marche dans la Bible en tant qu’illustrateur. 

Jakub tu es actuellement étudiant aux Beaux-Arts de Varsovie et à l’école des arts décoratifs de Paris, quel est ton parcours ?

À Varsovie j’étudie les nouveaux médias. Je fais beaucoup de photos de reportages, de street-photos et de vidéos, je peins également sur toile et fais un peu de graphisme.  Depuis que je suis enfant j’ai toujours était particulièrement attiré par l’animation. Jusqu’à février j’animais des projets personnels en espérant par la suite que ce passe temps prendrait une dimension plus professionnelle. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai réalisé « Domini Canes ». Je suis venu à Paris pour un semestre dans le cadre d’Erasmus et c’était la première fois que je me trouvais autour des vrais professionnels de l’animation.

Tu habites à Paris depuis peu de temps, quelles sont tes impressions sur cette nouvelle vie ? 

Je suis absolument émerveillé par la ville et par toutes les bonnes choses qui me sont arrivées. Ici, aussi bien à l’école qu’au travail, j’ai rencontré une société ouverte et chaleureuse, qui m’inspire beaucoup au niveau artistique. Paris m’a changé. J’ai tenté de nouvelles choses, relevé des défis, et me suis donné la permission de faire plus d’erreurs. 

Tu participes au projet Marche dans la Bible, d’où vient l’inspiration de tes créations ?

mix JakubJ’ai tout d’abord reçu de l’aide du frère Thierry qui m’a donné les attributs de chaque personnage. J’ai aussi fait des recherches sur l’iconographie et les spécificités des saints et des prophètes. Une grande inspiration m’est venue du peintre polonais Jerzy Nowosielski, qui mélange le style abstrait et expressionniste avec la tradition d’icônes byzantines. 

Tu as aussi réalisé un film d’animation pour le 800ème anniversaire de l’ordre des Dominicains qui a était retenu au festival du film Holland Amination.

« Domini Canes » est mon premier gros projet. Pendant 7 mois j’ai fait un storyboard, fabriqué les personnages, les décors puis je les ai animés avec des techniques traditionnelles et numériques. Par exemple, la dernière séquence, composée d’un grand nombre d’éléments mobiles, d’une projection de lumière et d’ombres, a pris plus que 300 heures de travail jusqu’au montage du film final. L’idée m’est venue un jour, en regardant une peinture de style baroque, de Saint Dominique qui était représenté avec un chien qui portait un flambeau. C’était un Épagneul avec de mignons petits yeux. Mais moi, je m’étais toujours imaginé quelque chose de grand et effrayant. Ce jour là je me suis rendu compte quelle puissance notamment visuelle portait la légende de la bienheureuse Jeanne d’Aza, la mère de Saint Dominique.

Capture d’écran 2016-06-14 à 11.44.40

« Domini Canes » a été choisi pour la sélection officielle de Holland Animation Film Festival dans la compétition HAFFTube qui concerne les films disponibles sur internet. Il ne fait pas partie de la sélection générale, et est donc un petit succès, mais étant mon premier ; il a une grande valeur pour moi.